Le Karacoli Beach & Spa condamné à 375 000 euros pour destruction d’un site de ponte de tortues marines

Par Thierry le Mercredi 24 mai 2023 - 1908 vues

Cet établissement, installé depuis quelques décennies sur la plage de Grande Anse à Deshaies, a été condamné le 28 avril dernier sur une décision du tribunal judiciaire de Basse-Terre. Accusé d’avoir détruit un site de ponte de tortues marines, le restaurant devra, en plus de quitter les lieux, payer une lourde amende de 375 000 euros.

Cette affaire résulte d’une procédure judiciaire engagée par le service départemental de l’office français de la biodiversité qui s’est conclue au tribunal judiciaire de Basse-Terre à la fin d’avril 2023. Le Karacoli Beach & Spa est accusé d’avoir effectué des travaux non autorisés en 2019, consistant à enfouir des enrochements et des câbles électriques afin d’offrir à ses clients une vue imprenable sur la mer.

Des travaux de cette nature auraient nécessité une approbation préalable de la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL). Si celle-ci avait émis un avis favorable, la préfecture aurait alors délivré un arrêté les autorisant. Cependant, cela n’ayant pas été fait, les travaux de ce restaurant étaient par conséquent illégaux.

Selon la décision du tribunal, ces travaux ont causé des dommages à la végétation naturelle. Le Karacoli Beach & Spa, présent sur cette plage depuis plus de vingt ans, dispose maintenant de trois mois pour retirer son établissement et restaurer l’environnement, sous peine d’une astreinte quotidienne de 1 500 euros. En outre, l’entreprise doit payer une amende qui s’élève à 375 000 euros.

Tags

WhatsApp

Réseaux sociaux

Dernières actialités

A propos de l'auteur

Back To Top